Madagascar célèbre les lémuriens
10:33
29°
26°

5 animaux fascinants endémiques à Madagascar à (re)découvrir!

Madagascar est l’un des hot-spots de la biodiversité de la planète. Terre d’endémicité, le pays possède une grande diversité d’habitats, où évoluent  près de 25 000 espèces uniques, faisant de lui un véritable laboratoire vivant. Certains de ces animaux fascinent les grands chercheurs du monde entier, justement parce qu’on ne les trouve qu’à Madagascar. Découvrons-les ensemble!

La grenouille tomate

La petite grenouille tomate est visible dans les régions chaudes et humides de Madagascar, notamment dans la région de Maroantsetra. Elle peuple les forêts, les garrigues, les zones côtières, les étangs, les marais, les canaux et les zones proches des rivières. Toutefois, on peut  l’apercevoir parfois dans des fermes ou en ville. Elle fait partie des espèces rares, dont la conservation est nécessaire pour sa survie.

Le Sifaka soyeux

Réputé pour son épaisse fourrure crème, le Sifaka soyeux, vit dans les montagnes de Madagascar et est surnommé les « fantômes de la forêt ». Avec sa longue queue et sa fourrure dense et blanche, ce lémurien « vole comme un ange » selon les populations locales. Il se déplace principalement d’arbre en arbre et ses bonds peuvent atteindre 10 mètres. Ce primate se nourrit principalement de plus de 150 types de fleurs, fruits et graines différentes.

L’indri-indri

Rendue célèbre par le film d’animation  » Madagascar  » de Dreamworks, l’Indri, de la famille des indridae est le plus grands des lémuriens de Madagascar. On le retrouve essentiellement dans les forêts pluviales de l’Est de la Grande île. Au Parc National d’Andasibe sur la RN2, le « babakoto » une véritable attraction à part entière. Diurne, vivant en petit groupe de 2 à 10 individus ne dépassant pas un territoire de 7 ha, l’Indri est plutôt folivore. Son régime est constitué de 32 espèces de feuilles différentes, rendant ainsi son élevage en captivité impossible. Soit environ 1,5 Kg de feuilles par jour.

Le fosa

Comparé à petit puma, le Fosa de Madagascar, aux allures de félin, fait partie des espèces endémiques du pays. C’est un animal essentiellement forestier et un excellent grimpeur. Il chasse aussi bien au sol que dans les arbres, de jour comme  de nuit. Le parc d’Andringitra et la forêt de Kirindy, sont des habitats naturels du « fosa ». Ses griffes semi rétractiles et ses coussinets lui permettent de se déplacer rapidement dans les arbres et de faire de grands bonds, sa longue queue lui servant de balancier.

L’aye-aye

L’aye-aye est le plus gros primate nocturne du monde. cet animal est un étrange mélange entre rongeur, chauve-souris et pivert. Il est facilement reconnaissable par ses grandes oreilles rondes lui permettant de localiser ses proies à la manière des chauves-souris; sa fourrure brune et des poils blancs sur la tête et le dos. Considéré comme maléfique par les locaux, ce petit lémurien tirerait d’ailleurs son nom du malgache « heh heh » qui signifie « je ne sais pas ». Réponse qui aurait été donnée lorsqu’on les interrogeait au sujet de l’animal.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial