A Madagascar, ADEMA prévoit de créer 4 nouveaux hubs aériens
02:17
29°
27°

A Madagascar, ADEMA prévoit de créer 4 nouveaux hubs aériens

ADEMA

Gestionnaire de 10 principaux aéroports à Madagascar et de 44 aérodromes secondaires, la société ADEMA entend miser sur la modernisation de ses infrastructures pour apporter ses contributions dans le développement de la Grande île, par le biais du tourisme. Aussi la création de 4 hubs à visées nationales et internationales pour faciliter l’accès des touristes aux différentes zones touristiques, est en vue.

Concrètement, ADEMA projette de bâtir ces hubs à Toamasina, Andrakaka Diégo Suarez, Mahajanga et Tuléar. D’après le Directeur Général de l’ADEMA, ce seront autant de tremplins de choix pour les vols domestiques , régionaux et internationaux. Ils éviteront aux touristes de passer obligatoirement par Antananarivo ou Nosy-Be pour atteindre les autres touristiques.

Le master plan pour celui de Toamasina a déjà été défini, a-t-on appris. La première phase des travaux consistent à la rénovation de l’aérogare et au renforcement de la piste d’atterrissage pour qu’elle puisse accueillir des gros porteurs. Un grand projet qui sera le fer de lance et l’interconnexion avec de grands projets en cours dans cette partie de l’île, entre autres l’extension du Port et la construction d’une autoroute reliant la RN2 et le Port. Un appel à projets est déjà lancé et sera à l’ordre du jour du Forum des investisseurs qui se déroulera à Antananarivo les 17 et 18 septembre 2019. Quant aux trois autres hubs, l’on apprend que les master plans seront terminés prochainement.

Après la construction du nouvel aéroport international d’Antananarivo géré par Ravinala Airports, ces grands projets d’aménagement des autres aéroports de la destination Madagascar garantiront également la connectivité aérienne domestique, gage de l’atteinte de l’objectif de 500 000 touristes d’ici 2023 fixé par l’Etat malgache.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial