A Madagascar, tentez l'expérience du tourisme communautaire dans le Boeny
10:12
29°
25°

A Madagascar, tentez l’expérience du tourisme communautaire dans le Boeny

Tourisme Boeny

A proximité des grands sites touristiques du nord ouest de Madagascar, attirant des étrangers du monde entier, plusieurs communautés rurales se sont structurées pour assurer leur développement économique. Elles ont opté pour le tourisme communautaire, forme de tourisme équitable et solidaire pour les populations d’accueil.

Petit à petit, ce type de tourisme qui sert souvent à promouvoir la durabilité environnementale, surtout dans les zones protégées, fait son chemin à Madagascar. Un projet appuyé par la coopération allemande et initié en 2017, est un parfait exemple de l’existence de cette forme de tourisme dans la Grande île. Dans le détail, ce programme contribue à la réduction de la déforestation tout en développant des produits touristiques communautaires, en travaillant avec des structures de promotion déjà existantes.

Pour offrir une expérience unique aux visiteurs, 4 sites pilotes ont été choisis de par leur incroyable paysage naturel, l’authenticité culturelle et la volonté de se développer de manière autonome qui anime les communautés locales. Il s’agit du village de Mariarano, connu pour sa forêt naturelle typique de l’Ouest, du Complexe d’Antanamarina qui est le deuxième plus grand réseau de grottes en Afrique, le site Bio-culturel d’Antrema réputé pour être un très bon spot de birdwatching et la Commune rurale de Boanamary connu pour son ancien fort militaire, ses authentiques villages de pêcheurs et son atelier de transformation de soie sauvage.

Des circuits de randonnée ont été créés, afin de faire découvrir aux visiteurs la riche biodiversité de la région et leur donner l’occasion de s’immerger totalement dans le quotidien des villageois. Aussi, des visites d’ateliers artisanaux sont prévus, tout comme les repas typiques à base de produits locaux frais chez l’habitant. Le tourisme communautaire étant «local et géré par la communauté qui, par conséquent, reçoit une bonne partie des bénéfices», des associations villageoises ont été créées dans chaque site afin de gérer l’accueil des visiteurs.

Pour plus d’informations sur ces circuits, veuillez contacter l’ORT Boeny