Le photographe Pierrot Men fait revivre l'âge d'or du train malgache
17:06
29°
28°

World Trave Wards Indian

Le photographe Pierrot Men fait revivre l’âge d’or du train malgache

Bien avant l’expansion actuelle des déplacements en voitures et en avions, Madagascar connut une période où le pays vibrait au rythme des chuintements de vapeur et sifflets des trains qui sillonnaient ses recoins. Pierrot Men a ainsi voulu retracer cette époque à travers ses photos qui seront exposées au Musée de la Photographie de Madagascar pendant six (06) mois.

« Mes photos naissent toujours de mes souvenirs d’enfance. »

L’icône de la photographie malgache raconte l’histoire des trains de la Grande île telle qu’il les percevait durant ses propres voyages dans les années 1970, empruntant la ligne Fianarantsoa Côte Est.
Il faut savoir que le train occupe une partie significative des annales de Madagascar. En effet, la construction des chemins de fer entre 1901 et 1936 constituait un devoir obligatoire de rendre service à l’administration pour les indigènes Malagasy durant la colonisation, comme le précise la présidente du musée Helihanta Rajaonarison. Aussi, ce moyen de transport devint très vite populaire dans les années 30 puisqu’il permit à tous, surtout aux zones enclavées du pays d’interagir avec les autres régions du pays. Les gens, les produits, les idées pouvaient circuler plus facilement.

Malgré qu’une grande partie des lignes ferroviaires de Madagascar ne fonctionnent plus aujourd’hui, se rappeler de cet âge d’or de ces véhicules à travers quelques photographies est une opportunité de faire un mini-voyage dans le temps. Le musée de la photographie et ses expositions sont là pour vous garantir cette expérience inédite.

De la première pose des rails, en passant par l’inauguration des quatre lignes de l’île, à la visite des wagons, c’est l’occasion de revivre l’arrivée du train à Madagascar.