Les femmes d’Ankazomborona s’activent pour la conservation des mangroves
18:15
29°
29°

Les femmes d’Ankazomborona s’activent pour la conservation des mangroves

la conservation des mangroves à Madagascar

Les mangroves constituent un patrimoine naturel à conserver précieusement, car elles jouent un rôle indispensable notamment dans la lutte contre le réchauffement climatique. Elles protègent les villages des érosions côtières en réduisant la force des vagues, mais aussi en cas de montée du niveau de la mer. Elles sont par ailleurs de formidables puits à carbone.

Outre leur rôle de protection, elles sont un abri pour des animaux endémiques et sont de véritables nurseries aux poissons, aux crabes et aux crevettes.

Les femmes du village d’Ankazomborona, qui pratiquent la pêche à pieds, ont bien pris conscience de l’importance des mangroves et de la nécessité de les préserver  pour voir ainsi les poissons abonder. C’est la raison pour laquelle les 80 femmes, sur les 238 membres de la communauté locale, se sont structurées en association depuis septembre 2020 pour faire entendre leurs voix face aux hommes qui coupent les mangroves. En l’absence de leurs maris qui pêchent en mer, elles constituent le moteur des activités de toute la communauté et organisent des événements, des activités de reboisement et de sensibilisation dans le village pour marquer leur prise de responsabilité.  121 ha de mangroves ont été plantés au sein du village entre 2015 et 2019.

Les 320 000 ha de mangroves de Madagascar constituent une grande richesse naturelle qui restent à préserver et à découvrir.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial