Un trek de 800 km le long de la rivière Mangoky dans le TOP 10 des plus grandes expéditions 2019
01:43
29°
29°

Un trek de 800 km le long de la rivière Mangoky dans le TOP 10 des plus grandes expéditions 2019

TOP 10 des plus grandes expéditions 2019

Dans un article paru en décembre 2019, le site web The ExplorersWeb dédié aux explorateurs et grimpeurs du monde entier, a dressé une liste du Top 10 des plus grandes expéditions réalisées l’année dernière. L’expédition menée par le britannique Chaz Powell ainsi que l’écologiste Emilie Gorse en fait partie et fait honneur à la rivière Mangoky dans l’ouest malgache.

L’aventurier britannique Chaz Powell, ainsi que l’écologiste Emilie Gorse, accompagnés de leur vidéaste Justin True, réalisent très souvent des expéditions épiques dans les endroits les plus sauvages de la planète, notamment en Afrique. En 2019, le trio a choisi la destination Madagascar pour un long trek le long de la rivière Mangoky au départ de Manakara, couvrant environ 800 km, soit une traversée complète du pays, d’est en ouest. 

Aussi, au mois d’août 2019, ils ont commencé leur voyage d’un mois à Manakara sur la côte est, pour atteindre Fianarantsoa par la voie ferroviaire, tout en profitant de l’aventure exceptionnelle qu’offre la ligne FCE. AU bout de ce premier voyage, ils ont pu se rapprocher de la source de la rivière Mangoky. Une fois sur place, le trio a continué l’aventure à pied, le long d’une rivière qui s’étend sur près de 540 km. Ce trekking de haut niveau les a conduit à la mer, sur la côte ouest près de Morombe. Powell et ses compagnons ont parcouru en moyenne 27 km par jour et parcouru 780 km au cours de leur voyage.

Pourquoi cette passion pour Madagascar? Chaz Powell a déclaré qu’il avait toujours rêvé de faire une randonnée dans ce pays de l’océan indien, pour vivre des expériences inédites, être au plus près de ses habitants et s’immerger dans son environnement. L’aventurier britannique a été fasciné par ses paysages, sa faune et surtout des habitats extrêmement diversifiés. Au-delà de l’aventure, il a aussi voulu apporter sa contribution à la préservation des espaces naturels et des espèces sauvages uniques.

Pour le magazine The ExplorersWeb, le tri a prouvé qu’à une époque où de nombreux aventuriers refont simplement des itinéraires standards et connus, pour réaliser des records de vitesses, il est encore possible de réaliser des expéditions originales dans des endroits uniques comme ceux de Madagascar, où la Nature garde encore tous ses droits.  

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial