majunga femmes madagascar
02:30
26°
26°

Majunga, la cité des fleurs

Majunga, qu’on appelle également Mahajanga, est surnommée la ville des fleurs. Cité portuaire et capitale de la région nord-ouest de Madagascar, elle offre un paysage naturel et culturel grandiose. Située à l’embouchure du fleuve Betsiboka, de nombreux habitants de toutes horizons cohabitent dans la paix et l’harmonie, offrant aux visiteurs un séjour inoubliable. De nombreuses activités terrestres et maritimes y sont possible. Vous ne risquerez pas de vous ennuyer…

baobab majunga madagascar

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mahajanga

Ville entre tradition et modernité

Majunga est une ville portuaire du nord-ouest de Madagascar, lovée contre le canal du Mozambique, elle se trouve à l’embouchure du fleuve Betsiboka. La ville est très étendue, on s’y retrouve grâce aux nombreux baobabs qui servent de repères dans le tracé des rues et des quartiers. Encore méconnue, cette ville offre de nombreux attraits naturels et historiques. Riche d’un patrimoine culturel et d’une végétation exubérante, votre séjour à Majunga promet d’être inoubliable. La région est traversée par d’impressionnantes montagnes, de grandes plaines et plateaux, mais aussi de la savane où l’on peut apercevoir quelques sympathiques palmiers. Ville cosmopolite du fait de ses habitants venant de tous les horizons (Afrique, Péninsule Arabique, Inde, Europe, Asie), vous ne manquerez pas d’admirer la beauté de ses plages surmontées d’un ciel toujours ensoleillé et du tourbillon de paysages toujours plus colorés les uns que les autres.

Mahajanga

Quelles activités à Majunga ?

De nombreuses activités sont proposées ! Dotée d’une faune et une flore riches et variées, de nombreux circuits de birdwatching sont possibles, notamment dans la nouvelle aire protégée Ampitsopitsoka du Complexe Mahavavy-Kinkony. Vous pourrez également aller observer les lémuriens qui s’élancent de branches en branches dans les mangroves, ou les quelques crocodiles qui se fondent dans la roche. Pour les plus sportifs, de nombreuses randonnées à pied, en VTT ou en quad n’attendent que vous. Vous pourrez ainsi visiter Majunga et sa région comme bon vous semble.

majunga madagascar sport activité parapente

Le saviez-vous ?

Pour les amoureux de la mer et les âmes de marins, vous pourrez profiter de croisières en boutres ou en pirogues où vous aurez la chance d’admirer la lumière du soleil couchant sur les côtes ocres de Majunga.

Aire protégée du complexe Mahavavy-Kinkony

L’un des plus grands complexe des zones humides de Madagascar, cette aire regroupe le lac Kinkony (2e plus grand de Madagascar) et 22 lacs annexes permanents ou temporaires (selon les saisons). Mangroves, plages côtières, marais, savane à palmiers et la baie de Boeny, font de cet endroit un lieu magique. Elle constitue également l’un des spots mondiaux de birdwatching puisque tous les oiseaux (endémiques et migrateurs) de l’Ouest malgache y nichent en saison sèche. Les amoureux d’ornithologie pourront donc venir observer des râles d’olivier ou des sarcelles de Bernier, oiseaux très rares sur l’île. Accessible de mai à novembre, de nombreux prestataires proposent de confortables bivouacs où vous pourrez ainsi observer librement cette avifaune exceptionnelle.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le parc d’Antrema

À 6 km au sud de Katsepy, se trouve l’aire protégée d’Antrema, habitée par un écosystème composé d’une forêt sèche sur dunes, de forêts humides, de mangroves, de marées et de lacs, ainsi que d’un parc marin. Elle abrite en ses lieux une faune et une flore riches et variées. Haut lieu de la culture Sakalava, ce site abrite de nombreux lémuriens, dont les « sifaka » (ou propithèques couronnés), lémuriens considérés par les habitants d’Antrema comme des ancêtres sacrés. Vous y trouverez des centaines de plantes endémiques, d’amphibiens, reptiles, oiseaux et poissons d’eau douce. Cette péninsule forestière est donc classée premier site bioculturel malgache car il propose un programme de conservation et de développement pour les communautés locales.

Le phare de Katsepy

À l’embouchure du Canal du Mozambique et de la Betsiboka, vous tombez nez à nez sur le village de Katsepy et son phare. Il faut traverser un petit bout de mer pour atteindre le village et la région Melaky au sud. Construite par les immigrants venus du Moyen-Orient, la ville conserve encore aujourd’hui des vestiges de ces passages. Aux abords de la ville se trouve également un phare qui surmonte le cirque d’érosion naturelle, appelé le Cirque Bleu, où on trouve sur les parois, différentes couches sédimentaires dans un dégradé du blanc à l’ocre rouge en passant par le violet et le vert. Un spectacle incroyable qui nous replonge des millions d’années en arrière. Autour du phare, vous tomberez sûrement sur quelques lémuriens curieux, des sangliers sauvages ou même un élevage de crocodiles !

Office régional du tourisme Boeny
14, Avenue Philibert Tsiranana
Immeuble MNP (Ex-ANGAP), Manga
401
Mahajanga
Office régional du tourisme Melaky
Office régional du tourisme Betsiboka
c/o Hôtel Betsiboka
Maevatanana